MusicaSearch

Le moteur de recherche de la musicologie numérique

Le consortium Musica2 souhaite donner plus de visibilité à des projets et corpus numériques dispersés sur un vaste territoire, rattachés à de multiples unités de recherche et organisations, déconnectées les unes des autres. Pour cela, la mise en œuvre d’un outil de recherche et de moissonnage des sites et des corpus partenaires faciliterait une recherche plurielle, en même temps qu’il créerait du lien entre les projets aujourd’hui isolés. C’est pourquoi Musica2 pilote le développement du métamoteur de recherche MusicaSearch pour interroger les données exposées dans les différents sites partenaires du consortium possédant des points d’accès variés (API, OAI- PMH, sparql endpoint, etc.)

Hébergé sur les serveurs d’Huma-Num, l’outil permettra d’interroger les données personnes, ensembles, œuvres musicales et spectacles des différents corpus et partenaires du consortium, mais également les données de sites généralistes comme Data.bnf.fr. MusicaSearch souhaite ainsi faciliter la recherche pour les étudiants, les chercheurs, les enseignants, les mélomanes, les musiciens.

Les résultats seront affichés sous le moteur de recherche, sur la même page et sous forme de liste proposant : 1) le logo du site ou du corpus hébergeant la donnée ; 2) le type de données filtrées ; 3) la donnée et son URL, permettant de distinguer telle forme du nom de telle autre.

Dans le cas de « berlioz », différents résultats sont renvoyés par les trois sites dans notre exemple : il s’agit ainsi de distinguer, dans Dezède, Hector de sa seconde épouse, mais également du pianiste Gabriel-Pierre qui portait le prénom de Berlioz ; il s’agit également de croiser les bases, car apparaissent au premier coup d’œil les deux entrées de Marie Berlioz dans Dezède et la Mediabase Bru Zane. Naturellement, une requête plus fine, combinant « hector » et « berlioz » exclurait les autres résultats, pour ne conserver que les données propres à Hector Berlioz.

La seconde vocation de cet outil est de bâtir des passerelles entre des sites ou des corpus cousins et partenaires du consortium. Pour les sites intéressés, il s’agira d’installer dans les tables d’autorités des deux sites des iframes permettant un accès direct aux résultats reconnus automatiquement, via le moteur de recherche, dans le site cousin. Voici une mise en situation de ces iframes, à titre d’exemple.

Un appel d’offres vient d’être lancé pour la livraison finale du prototype en mai prochain.



Citer ce billet
Joann Élart (2024, 24 février). MusicaSearch. Musica2. Consulté le 20 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vwhb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search