The CRIM Project

Digital counterpoints: exploring similarity in Renaissance music

20-22 octobre 2022, Haverford College

Du 20 au 22 octobre s’est tenu à Haverford un workshop international consacré aux outils numériques développés dans le cadre de The CRIM Project dirigé par Richard Freedman. Les participants se composaient de musicologues spécialistes du répertoire, d’ingénieurs ainsi que d’informaticiens.  Au programme, diverses sessions thématiques autour des enjeux pédagogiques et scientifiques que suscite l’analyse computationnelle des messes imitatives de la Renaissance. Tandis que le jeudi 20 octobre fut davantage dédiée au traitement du contrepoint et des cadences chez divers compositeurs (Josquin, Manchicourt ou encore Tigrini), la journée du 21 fut quant à elle rythmée par des présentations se focalisant sur l’unité des genres (madrigal, messe, etc.) ou encore les spécificités contrapuntiques propres à la tradition anglaise.  Le workshop s’est en partie achevé sur le potentiel analytique des outils basés sur l’intelligence artificielle (machine learning). 

Programme

Réunion de travail

Les humanités numériques et les musiques du XXe et du XXIe siècle

10 et 11 octobre, PRISM, Marseille

Cette réunion de travail, dirigée par Vincent Tiffon (PRISM) et organisée par le consortium MUSICA2, a pour objectif d’introduire diverses réflexions liées à la préservation numérique des musiques contemporaines et à la gestion des données associées. Les thématiques abordées sont : (1) pérennité du serveur Huma-Num, (2) rédaction d’une ontologie, (3) archivage des supports anciens, (4) la documentation des œuvres en cours de réalisation, (5) MEI et sonagramme, (6) problématiques liées au droit, (7) interopérabilité des systèmes. Ces deux journées sont ainsi l’occasion de réunir des musicologues, ingénieurs et informaticiens en vue de définir collectivement les principaux enjeux que soulèvent les musiques contemporaines face aux préoccupations des humanités numériques. 

MUSICOVID

Expériences musicales en temps de Covid : Au croisement des données physiques et numériques

1er octobre 2022/Halle des Épinettes (Issy-les-Moulineaux)

Le 1er octobre 2022 aura lieu la troisième rencontre du projet de recherche MUSICOVID (Expériences musicales en temps de Covid : s’adapter, résister, innover), partenaire de MUSICA2. Cette journée d’étude, organisée avec le soutien du consortium, a pour objectif de se concentrer sur la collecte, l’archivage et la diffusion des données numériques issues du projet. Les problématiques sont, à ce propos, multiples et concernent aussi bien la nature même des données analysées que leur potentiel en tant qu’indicateur sociologique, économique et culturel. L’accent sera en outre mis sur le partage et la réutilisation de ces données au regard du Linked Open Data. 

Programme

 

Première réunion plénière de MUSICA2

23-24 juin, CESR (Tours)

Les 23 et 24 juin 2022, les partenaires de MUSICA2 se sont réunis à Tours à l’occasion de la première réunion plénière du consortium. Durant ces deux journées, divers échanges et communications ont mis en avant les enjeux et défis que suscitent les FAIR data en musicologie. MUSICA2 a accueilli à cet égard ces trois partenaires internationaux : Richard Freedman, Frans Wiering et Laurent Pugin. Les thématiques abordaient aussi bien la question des la pérennité des formats que celle d’une ontologie proprement musicologique à destination du web sémantique. Plusieurs partenaires ont ainsi manifesté leur intérêt pour la valorisation des bases de données sur le Linked Data.  La réunion s’est achevée sur une discussion collective visant à finaliser les objectifs du consortium et à programmer les événements de l’année 2023. 

Journées inaugurales du cluster 6 : “Relever les défis du Patrimoine musical”

Tours, Centre d’études supérieures de la Renaissance, 11-13 juillet 2022.

Du 11 au 13 juillet auront lieu les journées inaugurales du cluster 6 Biblissima+ dédié aux sources musicales. Dans le cadre du laboratoire Ricercar et de l’Equipex Biblissima+, l’objectif du cluster est d’assurer un accès unifié aux données numériques du patrimoine musical polyphonique ancien (Moyen Âge et Renaissance). Ces données consistent en la numérisation des sources musicales, le signalement de leurs métadonnées ainsi que leur dépouillement. Le cluster souhaite également améliorer l’interaction numérique des utilisateurs du portail Biblissima, par l’intermédiaire de partitions modernes ou encore de fichiers sonores. 

Programme

Invitation de cinq chercheurs au workshop The CRIM Project « Digital Musicology: What Can We Teach Machines About Renaissance Music? »

21-23 juin 2022
CESR, Tours

MUSICA2 invite cinq chercheurs à participer à l’atelier-conférence The CRIM Project « Digital Musicology: What Can We Teach Machines about Renaissance Music? » organisé par Richard Freedman (Haverford College, USA) du 21 au 23 juin 2022 au Centre d’études supérieures de la Renaissance de Tours. Consacrées au projet de recherche Citations: The Renaissance Imitation Mass, ces journées seront dédiées à l’analyse numérique des messes cycliques de la Renaissance et de leurs modèles. Plusieurs conférences et ateliers seront proposés en vue de familiariser les participants avec les nombreuses possibilités offertes par les outils développés par The CRIM Project, de l’encodage des pièces en MEI à l’utilisation de CRIM Intervals (bibliothèque Python pour la recherche de motifs mélodiques, harmoniques et contrapuntiques). Plusieurs moments permettront également aux participants de débattre de l’avenir et des enjeux de la musicologie numérique.
Le consortium MUSICA2 propose d’inviter cinq chercheurs (chercheurs, enseignants-chercheurs, enseignants, doctorants) à participer à ces journées en prenant en charge déplacement, hébergement et repas. Afin de postuler, les candidats sont priés d’envoyer leur demande par mail à musica2@univ-tours.fr avant le 6 mai 2022. La demande comportera un CV court ainsi qu’une brève note de motivation.

Invitation et programme du Workshop The CRIM Project

Réunion inaugurale de MUSICA2

Le 7 avril 2022 a eu lieu la réunion inaugurale du consortium MUSICA2, en présence des membres et partenaires. Cette première rencontre, qui marque officiellement le lancement du consortium, a été l’occasion d’en introduire les principaux objectifs. L’accessibilité et l’interopérabilité des données musicales ont été les maitres-mots de la séance et ont d’ores et déjà suscité différents constats. D’une part, la réalisation de guides de bonnes pratiques sur l’encodage et la création de bases de données s’avèrent indispensables. D’autre part, face aux enjeux que soulèvent les référentiels, l’élaboration d’une ontologie globale pour la musique demeure nécessaire. Certaines initiatives se sont plus particulièrement dégagées en proposant d’accorder et d’affiner des référentiels. De même, des journées dédiées à la MEI et aux FAIR data en musicologie seront prochainement organisées par MUSICA2, dans le but de valoriser l’open access, l’open source et l’interopérabilité entre les bases de données.

MUSICA2 souhaite également élargir son champ d’action en tissant des liens avec les autres consortiums de la TGIR Huma-Num, mais aussi en accompagnant des projets internationaux dans le domaine de la musicologie numérique. MUSICA2 compte d’ailleurs de nouvelles bases de données avec lesquelles collaborer, comme le Baudelaire Song Project ou la base CESAR sur le théâtre en France avant 1800.

Parmi les principales manifestations prévues cette année, signalons l’atelier Dezède le 18 juin (en ligne), le workshop The CRIM Project à Tours du 21 au 23 juin, la réunion plénière MUSICA2 à Tours les 23 et 24 juin et un colloque à l’automne sur le FAIR data en particulier dans le domaine des projets numériques sur le spectacle vivant (Paris, BLGF).

Ingénieur de recherche

MUSICA2 compte désormais dans ses rangs Kévin Roger, ingénieur de recherche CNRS. Docteur en musicologie et chercheur associé au Centre d’études supérieures de la Renaissance, sa mission au sein du consortium est d’assister le comité de pilotage dans l’organisation et la réalisation de ses activités et manifestations.

Constitution du comité de pilotage

MUSICA2 est piloté par Philippe Vendrix, Achille Davy-Rigaux et Joann Élart. Coordinateur du consortium, Philippe Vendrix est directeur de recherche du CNRS et directeur du programme de recherche Ricercar au Centre d’études supérieures de la Renaissance de Tours (CESR). Ses travaux concernent l’histoire et la théorie de la musique de la Renaissance au xviiisiècle. À la tête de plusieurs projets de recherche en musicologie numérique, il dirige aussi des collections chez Brepols (« Épitome musical », « Études Renaissantes ») et Classiques Garnier (« Musicologie »).

Achille Davy-Rigaux est directeur de recherche du CNRS à l’Institut de recherche en musicologie (IReMus). Ses travaux portent sur la musique d’église et la liturgie à l’époque moderne. Président de la Société française de musicologie, il codirige également la collection ELSEM (Église, liturgie et société dans l’Europe moderne) chez Brepols et est responsable de la base Sequentia, outil de recherche dans les domaines du chant ecclésiastique, de la liturgie et des textes néo-latins.

Joann Élart est maître de conférence en musicologie à l’Université de Rouen et membre permanent du Groupe de Recherche d’Histoire (GRHis). Ses recherches se concentrent sur la vie musicale et la circulation des œuvres en France entre la fin de l’Ancien Régime et la Restauration. Il est co-fondateur et coordinateur scientifique du développement de Dezède, outil de recherche et de valorisation dédié à l’archivage et à la chronologie des spectacles.

Lancement de MUSICA2

Huma-Num compte désormais MUSICA2 parmi ses consortiums, hébergé par la MSH Val de Loire et piloté par Philippe Vendrix, Achille Davy-Rigaux et Joann Élart. Consacré à la musicologie numérique, MUSICA2 a pour objectif de valoriser et d’accompagner les plus récentes initiatives, nationales et internationales, dédiées aux données numériques musicales. Le consortium se concentre plus particulièrement sur l’accessibilité et l’interopérabilité des divers corpus musicaux (partition, prosopographie, iconographie, etc.) dans le but d’améliorer l’analyse et la réutilisation des données. Il entend ainsi développer des méthodes et outils en vue de dynamiser l’échange de données au sein de la communauté musicologique. Avec l’aide de plusieurs partenaires, MUSICA2 organise également différentes manifestations autour des FAIR data en musicologie.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search