Des langages contrôlés pour le patrimoine musical : état de l’art, outils, perspectives

Appel à communications IT EN

Rome, Biblioteca Nazionale Centrale di Roma, 3-4 juin 2024 

Nombreux sont aujourd’hui les projets de recherche dans les domaines des arts du spectacle et du patrimoine musical qui utilisent des outils numériques pour la collecte, l’organisation, l’interrogation et l’analyse des données.

Or, s’ils ont généré une masse de données accessible à la communauté, force est de constater que la faible diffusion de la culture de la standardisation dans le domaine de la musicologie a pour conséquence directe leur faible partage et la présence modeste des données musicales dans le web sémantique. Le dialogue entre les projets de recherche menés dans la discipline au niveau européen et international est actuellement très limité, précisément aussi à cause de la diversité des langages et des standards utilisés.

C’est ici qu’interviennent les langages contrôlés sur lesquels ces Journées d’étude entendent se concentrer. Il apparaît en effet utile de mettre en place des outils d’organisation de la connaissance (KOS, Knowledge Organisation System) afin de garantir une recherche d’informations efficace et large. Cela doit conduire à une double réflexion portant sur les outils les plus adaptés pour récupérer et rendre utilisable cette énorme masse de données, d’une part, et sur les langages à utiliser et l’interopérabilité des formats pour une gestion FAIR des données musicales, d’autre part. Par ailleurs, l’intérêt et les enjeux des langages contrôlés en musicologie résident aussi dans leur fonction de définition de la sémantique du domaine spécifique de la musicologie, que les outils conceptuels (ontologies) enrichissent afin de permettre leur modélisation.

L’objectif de ces Journées d’étude sera d’établir un état de l’art des langages contrôlés en musicologie, c’est-à-dire des langages documentaires, basés sur des outils tels que les lemmaires, les vocabulaires contrôlés, les taxonomies, les thésaurus, classifications, etc. À partir de la présentation de recherches et de projets dans le domaine des humanités numériques en musicologie, en cours ou achevés, il s’agira de faire émerger à la fois les bonnes pratiques et les aspects problématiques afin d’identifier des méthodologies de travail efficaces et partageables pour l’avenir.

On cherchera en particulier à explorer les questions suivantes (liste non limitative) :

  • Retours d’expériences pour la conception de thésaurus et de langages contrôlés : quelle a été la terminologie fixée comme point de départ, quelle réflexion sur l’utilisation, le type d’utilisateurs, les langues de développement ?
  • Les problématiques terminologiques intervenues dans la construction de thésaurus et de langages contrôlés, à la fois dans une perspective synchronique et diachronique : quelles sont les particularités de la description de documents, des ressources ou de données musicologiques du passé par rapport à la musicologie contemporaine ? La perspective diachronique est-elle utile pour retracer les étapes fondamentales de l’évolution sémantique d’un domaine musicologique spécifique ?
  • Les principes d’indexation et d’utilisation des langages contrôlés : comment utiliser les langages contrôlés préparés ? Avec quel niveau de détail ? Pour indexer quoi ?
  • Comment les musicologues abordent-ils le choix des mots pour étiqueter les données musicologiques ou décrire le contenu des documents musicologiques ? Une formation a-t-elle été nécessaire ?
  • Le choix et l’utilisation de logiciels spécifiques pour la construction de langages contrôlés : quels sont les outils logiciels les plus efficaces et/ou les plus adaptés ?
  • La réutilisation et le partage des thésaurus et des langues contrôlées : tous les termes nécessaires sont-ils vraiment spécifiques ou est-il possible de les emprunter à d’autres projets ? Existe-t-il des expériences de partage et de réutilisation, d’intégration entre outils généralistes et spécialisés ou de mise en commun de terminologies spécifiques entre projets en cours ou achevés ?
  • Les modalités d’utilisation des langages contrôlés par les machines et l’intelligence artificielle : comment les langages contrôlés soutiennent-ils l’interopérabilité sémantique entre les projets partageant des données sur le web ?

Les journées d’étude se dérouleront selon l’organisation suivante :

  • le premier jour sera ouvert à des présentations publiques : les participants seront invités à présenter leurs projets, à des fins d’illustrations des questionnements ci-dessus ;
  • le deuxième jour, sous la forme d’un atelier, sera réservé aux participants : en vue d’une discussion plus approfondie sur les aspects techniques et les outils, ils discuteront entre eux à partir des documents de travail qui leur seront distribués, en soulignant les points communs, les suggestions et en préparant des questions.

Les documents de travail seront distribués deux semaines à l’avance, afin de donner aux participants suffisamment de temps pour se préparer et pour qu’un échange substantiel puisse avoir lieu.

Langues du colloque : italien, français, anglais.

Calendrier

  • 10 mars 2024 : date limite pour l’envoi des propositions à linguaggicontrollati.musica@gmail.com. Forme attendue des propositions :
    • résumé d’un maximum de 1500 caractères espaces compris,
    • CV d’un maximum de 500 caractères espaces compris, pour chaque participant,
    • adresse électronique de tous les présentateurs,
    • indication du matériel nécessaire pour la présentation.
  • 30 mars 2024 : notification de l’acceptation par le comité scientifique.
  • 28 avril 2024 : remise des documents de travail.
  • 19 mai 2024 : diffusion des documents de travail parmi les participants sélectionnés.

Une publication issue de ces travaux sera envisagée.

> Téléchargez l’affiche

Comité scientifique

Luca Aversano, Università degli Studi Roma Tre
Michela Berti, Conservatorio Statale di Musica “L. Refice” di Frosinone
Thomas Bottini, IReMus — Institut de Recherche en Musicologie
Stefano Campagnolo, Biblioteca nazionale centrale di Roma
Paola Castellucci, Sapienza Università di Roma
Achille Davy-Rigaux, CNRS Centre national de la recherche scientifique
Joann Élart, Université de Rouen Normandie
Anne-Madeleine Goulet, CESR – Tours (UMR 7323 du CNRS)
Manuela Grillo, Sapienza Università di Roma
Anna Lucarelli, Biblioteca nazionale centrale di Firenze
Elda Merenda, Biblioteca nazionale centrale di Roma
Francesca Tomasi, Alma Mater Studiorum Università di Bologna
Philippe Vendrix, CESR – Tours (UMR 7323 du CNRS)

Comité d’organisation

Michela Berti, Conservatorio Statale di Musica “L. Refice” di Frosinone
Thomas Bottini, IReMus — Institut de Recherche en Musicologie
Achille Davy-Rigaux, CNRS Centre national de la recherche scientifique
Angelina De Salvo, Biblioteca nazionale centrale di Roma
Joann Élart, Université de Rouen Normandie
Manuela Grillo, Sapienza Università di Roma
Elda Merenda, Biblioteca nazionale centrale di Roma

Institutions et Programmes de recherche impliqués

Musica2, Consortium en musicolologie numérique, Hum-Num, CNRS
Centre d’Études Supérieures de la Renaissance, Ricercar-Lab (UMR 7323, CNRS, Tours)
Institut de recherche en Musicologie (UMR 8223, CNRS, Sorbonne Université, BnF, ministère de la Culture)
Biblioteca nazionale centrale di Roma
Biblioteca nazionale centrale di Firenze
École française de Rome
ERC PerformArt
Ass.I.Ter. Associazione Italiana per la Terminologia
SISBB Società Italiana di Scienze Bibliografiche e Biblioteconomiche
Société française de musicologie
Società italiana di Musicologia

   


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Joann Élart (15 février 2024). Des langages contrôlés pour le patrimoine musical : état de l’art, outils, perspectives. Musica2. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/vu7z


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search