Premières rencontres de la musicologie numérique : “Quel avenir pour la musicologie numérique?”

Paris, Bibliothèque La Grange-Fleuret, 15-16 décembre 2022

Les premières rencontres de la musicologie numérique, organisées par MUSICA2, se tiendront à la Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret (Paris) les 15 et 16 décembre. Le sujet de cette première édition soutenue par le consortium Musica2 est « Quel avenir pour la musicologie numérique ? Structuration, pérennité, transmission ». Ces rencontres seront l’occasion de porter un regard sur cette décennie de développement de la musicologie numérique et de réfléchir à son avenir. Il n’est plus à prouver que les sciences du numérique peuvent répondre aux enjeux de la recherche traditionnelle en musicologie et les dépasser, en termes de traitement et d’interrogation de corpus, de stockage et de diffusion des données de la recherche.

Les projets d’hier doivent cependant trouver leur place dans le paysage web d’aujourd’hui, en cherchant des moyens de pérennisation et en luttant continuellement contre une obsolescence de tous les instants. Ces enjeux mêlant passé et avenir interrogent aujourd’hui les différentes institutions qui soutiennent l’effort numérique, en particulier la TGIR Huma-NumIR* et son réseau de consortiums, mais également les laboratoires hébergeant des projets numériques.

Le Consortium Musica2 entend répondre à de tels enjeux, en proposant deux journées de réflexion et d’échanges avec ses partenaires et avec les équipes porteuses de projets s’inscrivant dans la discipline. En partenariat avec l’université de Rouen Normandie, l’université Toulouse Jean Jaurès et la Fondation Royaumont, Musica2 propose ces premières rencontres de la musicologie numérique sur la notion de vieillissement des humanités numériques, un véritable enjeu technologique et financier. Plusieurs tables rondes et espaces de discussion réuniront les acteurs et confronteront les expériences, selon quatre axes : 1) MEI (Music Encoding Initiative) et analyse computationnelle ; 2) spectacle vivant et patrimoine historique ; 3) valorisation de corpus numérisés ; 4) ontologie et interopérabilité.

Programme détaillé



Citer ce billet
Kévin Roger (2022, 7 décembre). Premières rencontres de la musicologie numérique : “Quel avenir pour la musicologie numérique?” Musica2. Consulté le 20 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rpdh

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search